jeudi 19 avril 2018 à 10h30

Les cheminots en grève,
débrayages et mobilisation sans précédent
dans les hôpitaux et EHPAD, les éboueurs en grève à Paris et dans d'autres villes…

Et pourquoi pas nous ?

N'en déplaise à la direction de la SNCF et à tous les commentateurs gouvernementaux, la grève des cheminots est lancée, et elle est massive. Agents de conduite, aiguilleurs, contrôleurs, guichetiers, travailleurs des ateliers ou sur les voies, la mobilisation touche tous les cheminots, cadres compris.

Ils ont raison, comme ont raison les infirmières et personnels de santé du CHU, du Cesame ou des EHPAD qui manifestent pour que leurs conditions de travail soient respectées et non tributaires de restrictions budgétaires. Ils ont raison, comme ont raison les éboueurs de la Ville de Paris qui veulent que soient reconnues les difficultés de cette profession, que les membres du gouvernement auront peut-être l'impudence de présenter comme une profession de privilégiés.

Dans cette société capitaliste dans laquelle ne règne que la loi du plus fort, tous ont raison de ne pas renoncer face à un gouvernement qui veut faire la peau à ceux qui résistent.

A l'heure où l'on nous parle de reprise et que les profits battent des records, pourquoi devrions-nous accepter les licenciements, le blocage des salaires, le recul de nos droits à la retraite, la diminution de nos pensions ? Pourquoi se résigner dans un pays riche comme la France, à toujours plus de précarité ?

Avec quelques 500 000 manifestants dans le pays et pas loin de 50 000 à Paris, la journée du 22 mars a massivement mobilisé. Nous étions bien plus nombreux dans la rue que lors de la manifestation du 10 octobre et bien entendu cela compte, car la mobilisation de tous est la seule solution.

Le 19 avril prochain, afin de contribuer à créer le rapport de forces nécessaire du le monde du travail contre tous ceux qui nous exploitent, la CGT appelle à une journée de grève et de manifestations.
Allons-y le plus nombreux possible ! Ne laissons pas les autres se battent sans nous !

Saisissons-nous de ce mouvement qui commence chez les cheminots et dans d'autres secteurs pour, nous aussi, porter nos revendications en généralisant les conflits !

Public, privé, retraités, chômeurs, étudiants :
l'union fait la force, allons-y tous ensemble!

Rassemblement et manifestation
à Angers le 19 avril

Place du Ralliement à 10h30

Source : https://ulcgtangers.wordpress.com/2018/04/05/…
Source : message reçu le 14 avril 16h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Et un cortège musical "batucaplouc" en soutien à la ZAD se joindra à la manif

Par Anonyme, le 17/04/2018 à 22:01

Apportez casseroles, tambours, percussions, flutes, enfants, batteries, cornemuses, chiens, etc etc... Bref!

Tout ce qui pourra contribuer à faire entendre dans les rues d'ANGERS notre soutien face aux explusions et à la violence actuelle de l'Etat contre la ZAD de Notre Dame des Landes.

10h30 Ralliement