samedi 8 décembre 2018 à 18h30

Sous les gilets, la rage...

Aujourd'hui, ceux qui souffrent se sont mis debout et leur colère s'est muée en rage. Rage contre ces inégalités criantes, rage contre cette mascarade démocratique. Alors, bien sûr, cette révolte populaire se nourrit du meilleur comme du pire mais au lieu de lui tendre un doigt accusateur, tendons lui plutôt une main fraternelle avec l'espoir d'arriver à nous comprendre, à nous entendre et à unir nos forces. Nous n'avons pas le temps de faire la fine bouche, de faire les révolutionnaires de salon, de faire la morale à des gens qui luttent depuis trois semaines en se caillant sur les ronds-points, alors qu'on resterait le cul vissé sur nos chaises.

Rassemblons-nous à compter du jeudi 6 décembre sur la place de la Préfecture tous les jours à partir de 18h30 ( banderoles, soupes, assemblées, chansons, bals, cabanes… ) et le samedi 8 décembre, proposons une convergence avec les marcheurs pour le climat et les gilets jaunes. Soyons là aussi pour l'appel du lundi 10 décembre à une journée de résistance au-delà des frontières contre le capitalisme et sa répression.
Une réunion d'organisation de ces occupations quotidiennes se tiendra demain mercredi soir 5 décembre à 19h30 chez Françoise et Daniel ( au 21 rue Roger Salengro ANGERS ) afin de discuter et de décider des bases sur lesquelles on souhaite voir vivre ces rassemblements ( autant sur le fond que sur la forme )

Source : https://lecercle49.wordpress.com/
Source : message reçu le 5 décembre 12h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir