samedi 16 juin 2018 à 2h

Pas de poubelle nucléaire ni à Bure ni ailleurs

SAMEDI 16 JUIN, participez à la grande journée pour faire échec à l'enfouissement des déchets radioactifs à Bure et à un monde résigné au nucléaire.
Un car partira d'Angers, réservez votre place dès maintenant.
( inscription en bas de l'article )

Bure : c'est dans ce petit village de la Meuse que l'industrie nucléaire veut enfouir ses déchets les plus dangereux, qui resteront radioactifs pendant des centaines de milliers d'années.
Depuis 1993, nous avons actionné sans relâche tous les leviers de l'opposition légale. Nous nous sommes confronté-es aux élu-es de la nation, des régions et des départements, toutes et tous issu-es des grands partis institutionnels. Nous avons été reçu-es dans les cabinet ministériels. Résultat : un mépris total de nos arguments et un projet qui avance inexorablement.

Aujourd'hui, une nouvelle génération de militant-es s'est installée dans les environs de Bure. En assumant d'occuper les lieux stratégiques, elle bouscule nos pratiques en même temps qu'elle ragaillardit nos convictions. Grâce à elle de beaux résultats ont été obtenus et le projet de Bure vacille.

Pour y aller :
Car au départ d'ANGERS : rendez-vous le samedi 16 juin à 01h45 Place La Rochefoucauld pour un départ à 02h00
Arrêt à TOURS à 03h00/03h15 (lieu à déterminer)
Arrivée à BAR LE DUC vers 09h45

Sur place : Le matin pour réfléchir, l'après-midi pour agir !

En fin de journée spectacle de la Compagnie Jolie Môme,
retour après la fin du spectacle

Pour en revenir :
Retour en car le samedi 16 juin : départ vers 19h30
de BAR-LE-DUC pour une arrivée le 17 juin 2018
vers 02h15 à TOURS puis 03h30 à ANGERS
Tarif aller-retour : 35 € par personne
Participation libre pour petits budgets
Les dons sont les bienvenus, ils permettent justement
aux petits budgets de venir en déboursant peu ou rien.

Inscription au bus (ou don) : ICI
Pensez à cliquer sur « Soumettre » à la fin
pour valider votre inscription ou don
.

Renseignements : Eric BOUYER 06 85 04 92 31

Source : message reçu le 20 mai 20h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir