mardi 29 mai 2018 à 20h30

Un volontaire communiste libertaire au sein des YPG raconte

Depuis 2014, son rôle de rempart face aux atrocités djihadistes au Moyen-Orient a placé la gauche kurde sous les feux de la rampe.

Ce que l'on sait moins, c'est que dans les zones qu'elle contrôle, et notamment au Kurdistan syrien (Rojava) elle a favorisé l'essor d'une contre-société sur des bases féministes, sociales, démocratiques et, d'une certaine façon, laïques.
Pour cette raison, elle fait peur aux tyrans de la région  : les régimes turc, iranien ou syrien.

Cette situation inédite appelle un soutien de toutes et tous les révolutionnaires et anticolonialistes sincères.

Un soutien acritique  ? Nullement car, comme tout processus révolutionnaire, celui-ci court des risques : une dérive autoritaire est toujours possible, de même qu'une instrumentalisation par des puissances étrangères (États-Unis, Russie, France...).
C'est de tout cela que nous voulons parler.

Déroulé de la soirée :

  • Projection du film de Chris den Hond et Mireille Court, Rojava, une utopie au cœur du chaos syrien (45 minutes) ;
  • Présentation du livre Kurdistan Autogestion Révolution, éd. AL, mars 2018 ;
  • Intervention d'Arthur Aberlin, militant libertaire français engagé dans les YPG en 2017.

Mardi 29 mai à 20h30 À l'Étincelle (56 boulevard du Doyenné)

Soirée co-organisée avec la librairie Les Nuits Bleues
Avec le soutien de Kedistan

Document au format PDF:

Source : http://alternativelibertaire49.fermeasites.ne…
Source : message reçu le 30 avril 07h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir